La bataille de La Poste à Bouilly


Rétrospective d’une bataille citoyenne…


Janvier 2014, La Poste informe le Maire de sa décision de modifier les horaires d’ouverture de son bureau de Bouilly. Le volume horaire passerait de 23h45 hebdomadaire à 17h00, en après-midi du mardi au vendredi et le samedi matin (fermeture le lundi).

 

Le Conseil Municipal de Bouilly se prononce aussitôt contre ces horaires et demande avis aux municipalités voisines. L’unanimité des communes sera déterminante pour la suite.

 

Les premiers contacts avec les Dirigeants de La Poste vont imposer l’autoconstitution d’un collectif des usagers de La Poste de Bouilly. Ce dernier propose en mai 2014 une réunion publique, marquée par l’absence des représentants de La Poste. Une pétition suit et comptabilise plus de 700 signatures.

 


Le 2 juin 2014, La Poste impose sans aucune concertation et malgré cette levé de bouclier les nouveaux horaires. L’irrégularité de la procédure par La Poste, au regard du contrat de présence postale territoriale persistant, est dénoncée dans un grand nombre de courriers adressés aux institutions concernées dont à la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale. A l’approche des élections Départementales, le PDG de La Poste, par voie de presse, annonce geler les décisions... alors qu'elles sont déjà subies par la population depuis plus de 8 mois ! Sans les réponses démocratiques escomptées, le collectif, avec la totalité des municipalités et populations concernées, se mobilise devant le bureau de poste de Bouilly le 14 février 2015 (environs 300 personnes). Le 23 février suivant, le Président du Conseil Général revoit une délégation. Au cours de cet entretien il reconnaitra l’absurdité des décisions et proposera son soutien. Le 28 avril 2015, une nouvelle rencontre à lieu avec les Dirigeants de La Poste. Le 18 mai 2015, par courrier, La Poste fini par céder à la détermination collective et propose de nouvelles dispositions applicables le 6 juillet 2015 pour 36 mois au minimum.

 

Nous tenons à remercier particulièrement :

- La population mobilisée avec l’ensemble des municipalités concernées,

- Francis FERREUBEUF, ancien Conseiller Général sur l’ex canton de BOUILLY,

- Christine PATROIS, Conseillère Départementale sur le nouveau canton des RICEYS,

- Guy BERNIER, Conseiller Départemental, délégué par le Président Départemental,

- Véronique PICARD, en poste à l’AMF à PARIS.

 

Chacune et chacun ont apporté leur contribution précieuse pour favoriser l’émergence de la raison et de l’intérêt public.

 

Des nouveaux horaires qui ne passent pas comme une lettre à La Poste !

 

Depuis le 2 juin 2014, La Poste a fermé son bureau de Bouilly tous les après-midis et le lundi toute la journée.

 

Les 15 municipalités concernées, le Conseiller Général du Canton et le collectif des usagers organisent l'offensive...             

Bannière bouton

La mobilisation pour notre bureau de Poste sur France 3 (13/02/15) 

Contrairement à ce qu'écrit dans ce reportage, Benoît GROUX ne se revendique d’aucun parti politique. L'interview s'adressait au porte-parole des usagers de La Poste de Bouilly.

Bouilly (Aube) : le bureau de poste n'est plus ouvert que le matin...  

Bannière bouton        

Bouilly, 300 personnes mobilisées pour leur bureau de Poste

En raison de la pluie, les oraganisteurs avaient dressés des stands et offraient un café bien chaud...
En raison de la pluie, les oraganisteurs avaient dressés des stands et offraient un café bien chaud...
Le porte-parole du collectif des usagers du bureau de Poste de Bouilly rappelle les raisons de la protestation...
Le porte-parole du collectif des usagers du bureau de Poste de Bouilly rappelle les raisons de la protestation...
Soutenus par leurs collègues voisins, les Maires des 15 municipalités concernées font bloc avec les usagers...
Soutenus par leurs collègues voisins, les Maires des 15 municipalités concernées font bloc avec les usagers...

Le collectif s'insurge contre le faux gel des décisions annoncé par le PDG de La Poste... 

Météo Bouilly